Prévenir le burn out pour un équilibre professionnel








Selon l’organisation mondiale de la santé, le « Burn Out » ou l’ « épuisement professionnel » est un mal qui ronge de plus en plus de personnes actuellement. Il n’affecte pas simplement les personnes exerçant un métier mais peut toucher toute la population mondiale.

Ainsi, les secteurs professionnels allant de cadres, chefs de projet, conseillers d’entreprises, enseignants, employés de prison, entrepreneurs, pasteurs… aux simples employés comme les femmes de ménages, les coursiers, mais aussi les élèves, les retraités et les chômeurs sont tous sujets au syndrome du Brun Out.

Mais qu’est ce que le « Burn Out » exactement ? Comment se manifeste-t-il ? Quelles en sont les causes principales ? Et quelles sont les précautions à prendre pour le prévenir ?

Le Burn Out : un épuisement professionnel

Le terme « Burn Out » est générique, il signifie littéralement « bruler de l’intérieur, se consumer ». Il est utilisé pour décrire un état de fatigue mental, émotionnel et physique, lequel se caractérise le plus souvent par une baisse de la motivation et de la performance d’un individu après des mois ou des années de surmenage. Dans le monde professionnel, il se précise par une fatigue intense accentuée par une incapacité à aboutir à des résultats palpables au travail et/ou à une perte totale de contrôle.



Selon des études représentatives, le terme « Burn Out » est plus attribué au domaine du travail, le « mal professionnel », au coté du stress chronique. Ce dernier est même considéré comme facteur prédominant induisant à un « Burn Out », mais pas le seul malheureusement.

Les causes du « Burn Out »

Dans la majorité des cas détectés du « Burn Out », une charge de travail trop élevée conduit automatiquement les employés à un stress, mal évacué pour la plupart. Ensuite, s’ajoutent les diverses tensions extérieures pouvant être perçues dans la vie sociale et familiale de l’individu.

On peut notamment inclure le manque d’autonomie de la personne, aucun ou un manque de prise de décisions liées à sa tache professionnelle, comme facteurs causant le « Burn Out ».

Burn Out - Les causes

Il y a aussi la relation dégradante entre l’employeur et l’employé, laquelle se caractérise souvent par un grand déséquilibre entre l’effort à fournir et la reconnaissance obtenue. Cela sous-entend évidemment les salaires, l’estime, le respect…

Il y a aussi lieu de noter le faible soutien social dans l’environnement de travail. Cela peut provenir des employeurs comme des employés.

Et dans certains cas, le stress conduisant au « Burn Out » peut provenir d’une communication insuffisante entre les deux entités concernant l’organisation de l’entreprise, la vision, etc.

Comment prévenir un « Burn Out » ?

Selon des psychologues qui se sont spécialisés dans l’étude du « Burn Out », celui-ci serait plus un processus qu’un état. En effet, ils avancent même qu’il n’est pas psychologique mais tout simplement physiologique, dû à la répétition d’un stress important au travail. Par ce simple fait, le « Burn Out » dispose d’une évolution très lente. Ce qui explique le retardement de l’apparition des premiers symptômes et de sa prise en charge. Le « Burn Out » arrive au moment où vous vous y attendez le moins. Personne ne s’en rend compte, ni le concerné ni son entourage, qu’au moment de l’explosion.

Pour le prévenir, certaines mesures peuvent toutefois être entreprises par tous. Il s’agit, par exemple, de réduire au maximum la survenue du « stress chronique » source de tout ce déséquilibre. A cela s’ajoute une meilleure prédisposition à une positive réaction face aux pressions psychologiques au travail ainsi qu’aux problèmes personnels.

Certes, la vie d’aujourd’hui se singularise par l’urgence dans tous les domaines. Toutefois, ce n’est pas une raison pour perdre ses limites et avancer n’importe comment, tête baissée généralement, dans l’exécution de ses responsabilités professionnelles.

Burn Out - Comment prévenir

Les soucis personnels accentuent également l’équilibre déjà mal en point dans son activité professionnelle, aussi, la meilleure solution serait d’apprendre à jongler entre ces différents problèmes. Une séance de coaching permet, par exemple, de se faire aider d’un professionnel dans la relativisation, la redécouverte de l’estime de soi, l’acceptation des situations difficiles comme la solitude, le décès… Des coachs professionnels spécialisés dans le coaching de travail sont aussi accessibles pour aider à faire face à l’ambiance désastreuse du travail, aux comportements des collaborateurs et des employeurs (manque de reconnaissance, dénigrements, méchanceté gratuite, harcèlement…).

Dans des cas diagnostiqués graves, des suivis médicaux précis sont préconisés. Un arrêt du travail pour une durée indéterminée sera ainsi obligatoire pour suivre convenablement le traitement adapté. Le repos reste également un gage de réussite de la thérapie, souvent cognitivo-comportementale, à suivre pour sortir du « Burn Out ». Mais avant tout, il est préférable de se faire ausculter chez un professionnel.

Le point d’honneur : une vie organisée du mieux que vous pourrez

Tout est matière à stresser au 21ème siècle. Outre l’urgence en tout, la difficulté de la vie quotidienne peut également être une source de stress. Aussi, selon les professionnels, et puis de notre avis personnel, rien ne vaut une bonne organisation et une appréciation plus élevée de la vie.

Burn Out - Le point d'honneur

Travailler est une activité indispensable pour beaucoup de monde. Il permet notamment de subvenir aux besoins du quotidiens, d’assurer le futur de ses enfants, de réaliser différents types de projets. Or, il doit également permettre de se faire plaisir de temps en temps. Pourtant, face au rythme effréné de la vie, peu de gens seulement arrivent à apprécier la vie, à s’offrir des petites sorties familiales ou entres amis…

Généralement, ce sont les personnes les plus perfectionnistes, consciencieuses et passionnées de travail qui restent les plus touchés par le syndrome du « Burn Out ». La raison en est ainsi toute simple, le stress accompagnant le surplus de travail, le rythme continu et sans arrêt d’une journée de travail, lesquels sont surplombés de stress émotionnel, d’attentes non réalisées… induisent automatiquement à une remise en question de soi, une dégradation de son estime de soi, et une vulnérabilité face au risque de dépression.




Enregistrer